EXPOSITION – Justine Ghinter

9 avril 2022

5 juin 2022

Ce qui percute au regard est fait de contraste

Une exposition du 09 avril au 05 juin 2022 au centre d’art le Garage à Amboise en association avec Mode d’emploi.

Justine GHINTER décline tout un langage plastique émanant des flux des images rencontrées au quotidien. Ses réalisations se situent à l’interface de ce qui est vu et interprété. Pour souligner ce point de bascule, l’artiste engage des actions de peinture, collage, impression et installation. Les dispositifs mis en place interrogent le rôle et l’impact de la matérialité des images sur notre rapport au monde et à nos souvenirs.

L’ensemble des réalisations présentées sont des accumulations de fragments découpés, de frottages, de juxtapositions répétées et souvent générées par un médium numérique ou mécanique (vidéoprojecteurs, carrousels). L’image projetée devient distordue, transformée.

À côté des projections se posent de grands « tableaux-impressions » reprenant les concepts de l’histoire de la peinture. L’artiste s’inspire de la lumière, des couleurs, des formes mais aussi des textures. Le procédé d’intervention sur la toile se fait au sol. L’image est déstabilisée par ce qu’elle présente et non par une intervention du support.

Ainsi, l’artiste joue sur deux tableaux de perturbation de l’image. D’un côté l’intervention du support fausse la visibilité et de l’autre c’est la composition de l’image en elle-même qui crée le trouble. L’artiste se joue des apparences et ouvre un champ des possibles.

En laissant libre cours à ses préoccupations, c’est l’occasion pour l’artiste de mettre en scène des images dans lesquelles, le visiteur peut se perdre ou se laisser surprendre. Cette proposition singulière dupe les systèmes d’interprétation, exacerbe la curiosité et détourne la réalité pour ne laisser au final qu’une suggestion.

Justine Ghinter

Diplômée en 2017 de l’école supérieure d’art et de design à Tours, ses recherches plastiques s’articulent autour de la question de l’image dans sa profondeur, par le biais d’installations visuelles.

Avec neuf autres jeunes artistes sortant de l’école, elle est à l’initiative de la création de la Garçonnière à Tours. Au départ atelier de création, ce lieu devient rapidement espace d’exposition où se mêlent arts visuels, graphisme, musique et autres performances. Dans une perpétuelle recherche d’échanges et de transversalité artistique, Justine GHINTER est lauréate de JUMP (J’ai Un Merveilleux Projet) en 2019. Ce dispositif coopératif pluridisciplinaire, mis en place par la région Centre-Val de Loire lui permet d’investir ses recherches plastiques lors d’une résidence* au Point H^UT à Saint-Pierre-des-Corps. En 2021, elle reçoit le prix de la « Jeune Création » à l’atelier Blanc dans l’Aveyron en déclinant son travail récent de « peinture-impression ».

En 2019, Justine GHINTER débute tout un travail de recherche sur l’image et le regard que porte le visiteur sur l’association d’éléments multiples. Le pôle d’art contemporain Mode d’Emploi à Tours lui propose une résidence puis une exposition. Cette structure s’unit avec la Ville de Tours pour participer au projet européen Part Her orchestrant les échanges bilatéraux entre la France et la Suède.

Justine GHINTER restera trois mois en résidence à Linköping, pour terminer ses recherches et des réalisations formelles. Elle y développera un ensemble de peintures sur grand format empreint de la lumière de ce pays mais également des formes et des couleurs qu’elle y croise. La résidence au Garage puis l’exposition qui l’accompagne résultent de ces temps d’études et d’expériences artistiques riches de sens.

Où ?
Le Garage
1, Rue du Général Foy
37400 – AMBOISE

Quand ?
du 9 avril 2022
au 5 juin 2022

Quoi ?
08 avril 2022 à 18h30

Retrouvez toutes les informations et les évènements sur la page dédiée >> www.ville-amboise.fr/329/le-garage.htm

Loïc Volat
07 82 10 25 77
administration@mode-demploi.org